Ravitaillement du van

Veuillez patienter
Top

Lorsque nous avons pensé notre tour du monde il était évident pour nous que nous partirions avec notre chien Osi, même si cela représente certains sacrifices sur notre voyage.

Déjà il est à noter qu’Osi est un chien qui supporte bien le voyage et les transports, ce qui facilite la vie sur un aspect confort pour l’animal lorsqu’on décide de partir en roadtrip.



Avant de décider d’emporter votre chien avec vous et surtout de décider votre mode de voyage, il est important de savoir si ce dernier supportera bien le trajet. Comme pour les humains, certains toutous peuvent avoir le mal des transports.

 

Si vous voyagez sur de courtes durées à l’étranger, l’option gardiennage est souvent la meilleure pour éviter de perturber votre animal. Lorsque vous voyagez en France, cette option est aussi envisageable, mais sachez qu’il est possible de passer de super vacances avec son compagnon !

 

Alors, oui, cela va poser des contraintes ; voyager avec un animal requiert de la préparation.

en france

Pour tout ce qui concerne le territoire national, sachez que vous pouvez trouver des centaines de lieux dits « pet friendly », que ce soit pour dormir, faire des activitées ou encore manger.

 

Je vous conseille le super site fait par 30 millions d’amis, « nos vacances entre amis »  qui permet de personnaliser vos vacances en fonction de vos envies, de la saison et de ce vous voulez faire, tout ça avec la certitude que votre compagnon sera accepté !

 

Sachez aussi que beaucoup de sites de réservation d’hôtel proposent l’option « animaux » dans les recherches pour ne trouver que les établissements qui les acceptent.

A l’étranger

Forcément, je ne vais pas pouvoir vous faire un rapport détaillé de comment se passe le voyage avec un chien dans chaque pays, mais je peux vous donner mes conseils pour que vous puissiez trouver les prérequis et obligations concernant votre compagnon, et s’il est envisageable de partir avec selon votre destination.

Soit vous voyagez uniquement par la route et dans ce cas votre chien sera avec vous dans votre véhicule soit vous allez devoir prendre l’avion.

 

1- L’avion avec vous

Selon la taille de votre chien et son poids, il sera autorisé ou non en Cabine.

De manière générale, les chiens de moins de 8 kilos (ce qui est le cas d'Osi) pourront venir en cabine avec vous dans un sac de transport dédié au format imposé par la compagnie. Généralement : sac souple 46cm longueur / 28 largeur / 24cm hauteur.

Si votre chien dépasse ce poids, il vous sera demandé qu’il voyage en soute.

La soute est clairement un moment stressant pour le chien, donc si malgré ça vous voulez qu’il vienne avec vous, il est conseillé de vous faire prescrire des décontractants par votre vétérinaire afin que votre chien stresse le moins possible pendant le trajet.

Je sais en ayant discuté avec certains voyageurs, que des exceptions peuvent être faites concernant les chiens de plus de 8 kg en cabine. Il est nécessaire d’en discuter avec votre compagnie de vol.

⚠️ Certains chiens ne peuvent pas prendre l’avion du fait de leur condition physique. Les chiens aux nez "écrasés" comme les carlins, les chiens cardiaques…⚠️

 

2- Le service de transport privé par avion

Pour que votre chien voyage dans de meilleures conditions, sachez que des transports privés pour animaux existent mais coûtent beaucoup plus cher (forcément) . Cependant l’accompagnement sera plus poussé sur le plan administratif et sur le soin à l’animal. 

 

3- Le train

Généralement, seul un supplément financier est demandé pour le train, et pour des voyages hors France, le puçage, vaccins à jours et passeport européens sont toujours indispensables.

Pour chaque voyage, il est avant toute chose important de vérifier les législations en vigueur dans un pays concernant les animaux dans le cadre du tourisme.

Certains pays n’acceptent pas, ou avec des conditions très compliquées, un animal, même en touriste. Je pense notamment à l’Inde où pour être autorisé à faire venir son animal, il faut rester au moins deux ans dans le pays, notamment dans le cadre du travail. Donc autant vous dire que voyager pour le plaisir en Inde avec son animal, on oublie (après, dans tous les cas ça reste un pays « dangereux » pour un animal, mais vous avez l’idée).

Au Japon, il faut faire 2 injections de rage et s’y prendre 180 jours à l’avance pour certaines démarches sans quoi votre chien finira en quarantaine. Une quarantaine qui sera très longue selon votre retard sur les papiers.

Si vous voulez la référence pour connaître tous les vaccins et papiers nécessaires par pays pour votre animal, je vous conseille le site ANIVET VOYAGE qui vous donne des conseils et toutes les démarches. Cependant, je ne peux que vous conseiller de doublement vérifier les informations, auprès des ambassades par exemple.

Il est toujours recommandé d'obtenir un passeport européen pour votre animal, car il atteste de tous les rendez-vous et actes médicaux effectués sur votre animal.

Cela n’empêchera pas que certains pays imposent une quarantaine obligatoire (ex : Le Panama).

Si c’est possible pour vous, je conseillerai de partir en premier dans des pays où la rage n’est plus présente, pour ensuite aller dans ceux où elle l’est, car cela vous évitera des papiers supplémentaires et analyses, notamment pour les USA.

Les contrôles sont parfois plus sévères en arrivant en avion dans un pays, mais rien d’insurmontable.

Attention : Un certificat de bonne santé de moins de 15 jours, rédigé par votre vétérinaire sera demandé par les compagnies aériennes.

 

N’oubliez pas de demander conseil à votre vétérinaire pour les vaccins préconisés non obligatoires.

En France, vous avez le choix ou non d’assurer votre chien et de payer ou « non » les frais en cas de problèmes. Il est donc légitime de se demander si des assurances françaises pour chien assurent à l’étranger en cas de pépin.

 

Et bien sachez que l’assurance assur O`poil propose des formules qui assurent partout dans le monde. J’ai pris le temps de les appeler pour avoir des infos et un devis.

 

  • Frais de consultation (véto, opération…) jusqu’à 500 €
  • Garde chien en cas d’hospitalisation du maître jusqu’à 500 €
  • Prise en charge de l’hébergement du maître si le chien doit être hospitalisé, jusqu’à 300 €
  • Frais de recherche du chien en cas de perte jusqu’à 50 €

 

C’est toujours un plus de l’avoir et c’est surtout rassurant, car sur de longs voyages, vous serez sans doute obligés de refaire certains vaccins pour pouvoir être dans les règles au passage aux frontières et dans ce cas-là avec la formule chien + (23,20 €/mois et 1300 de plafond) ou intégral (35,75 €/mois) vous serez couverts.

 

La formule préventive (16,60 €/mois) est une formule qui ne s’applique qu’en cas d’accident grave ou de chirurgie. C’est un peu la base à avoir selon moi et selon le pays où vous vous rendez. Je vous conseille donc de vous renseigner en amont sur le prix des vétérinaires en fonction de votre voyage pour voir si une formule plus élevée est intéressante pour vous ou non.

 

Je vous en ferai un retour si jamais le besoin d’y faire appel se présentait, ce que je n’espère pas bien entendu !



Voyager avec son ami à poil n’est pas des plus simple pour certaines destinations voir dans de rares cas impossibles, mais comme d’habitude avec de la préparation en amont et en ayant pris le temps de se renseigner (presque) tout est possible.