Ravitaillement du van

Veuillez patienter
Top

Chapitre 4 : La rencontre de Kenny

Après avoir quitté notre spot de rêve à Lunenburg, nous avons pris la route pour Bridgewater. Ce n’est pas la plus belle des villes mais il y a de la 5G là-bas me permettant ainsi de travailler hors live tant que je n’ai pas la starlink. 

Clairement, le spot où nous étions – le parking d’une salle de crossfit – faisait moins rêver que Lunenburg mais comme à l’accoutumé cela n’a pas empêché les gens de venir nous parler et sympathiser, intrigués par le fait que steph fasse sa muscu en extérieur. Dans toutes ces personnes adorables (et toutes super musclées vu qu’elles faisaient du crossfit comme des fous !), un certain Kenny a beaucoup parlé avec Steph, intrigué par notre van et admiratif de notre mode de vie, pour ensuite retourner à sa séance.

Les gens de cette salle nous ont conseillé de nous rendre au café qui est dans le même bâtiment, apparemment tout y serait hyper bon, et en plus la serveuse qui y bosse est la fille d’une de nos rencontres faites le matin même.

Arrivés devant l’entrée nous avons revu le fameux Kenny, qui nous a conseillé des endroits où aller et surtout qui nous a invité sur le terrain de sa deuxième propriété pour nous poser face à la mer et passer une ou deux nuits. Numéros échangés et invitation acceptée, nous sommes allés au café.

Steph a pris comme à son habitude un américano et moi un délicieux chaï latte.
Je n’ai pu résister à l’appel d’un cookie qui me faisait de l’œil derrière la vitre. Chocolat, caramel et fleur de sel, le tout fait maison. Shaddey, la serveuse, nous a tout offert car sa maman lui avait dit de nous faire notre commande à l’œil. Je suis toujours surprise par la gentillesse naturelle et spontanée des Canadiens.
Shaddey nous a partagé son parcours de vie, le fait que c’est une grande sportive diplômée dans ce domaine, qu’elle adore voyager et qu’elle aussi son rêve est d’aménager un van pour parcourir le monde. Un bel échange plein de sourires et de bonne humeur.

Et c’est sur cette note que nous avons repris la route direction Port mouton à l’adresse que nous a indiqué Kenny. Passons brièvement sur les paysages toujours plus beaux de la nouvelles écosse lorsque l’on roule.
Arrivés à l’adresse indiquée et Kenny n’étant pas là, il nous a dit de faire comme chez nous, nous a donné le mot de passe du wifi et expliqué qu’il y avait une douche extérieure.
Vous ne rêvez pas : un parfait inconnu rencontré le matin même nous a invité à séjourner chez lui gracieusement.
Il s’avèrera finalement que nous nous sommes garés chez le voisin par erreur et que son terrain était juste à côté…et tout aussi sublime.

Le van stationné, j’ai enfin réalisé la beauté du lieu où nous étions… Kenny vit (résidence secondaire) dans une caravane Airstream vintage qu’il retape lui-même. Il s’est créé une terrasse tout confort avec douche extérieur, barbecue, cuisine, le tout avec une vue et proximité directe avec l’océan. C’est simple, il nous suffisait de marcher 10 mètres et nous étions sur la plage de sable blanc. Je suis rarement envieuse car nous avons un van et avons la chance de voyager, mais là, je me suis dit « Waouw, vraiment, j’aimerais habiter ici ».

Après quelques échanges avec lui, il nous a proposé de faire un tour dans son zodiac avec deux amis pour que nous puissions vraiment voir toute la côte de Port-mouton. Nous ne nous sommes pas fait prier et avons déposé Osi au van pour partir en prendre plein les yeux. Près d’une heure trente dans son bateau, les yeux grands ouverts en pleine admiration face à tant de nature sauvage parsemée de quelques habitations le long de la rive. En nous rapprochant d’un îlot plein d’oiseaux, dont une forte odeur s’en émanait, nous avons commencé à voir des petites têtes sortir de l’eau, nous observant. C’était des phoques curieux qui se demandaient ce que nous faisions ici. Je revois encore leurs petits yeux noirs et ronds comme des billes nous regardant avec curiosité. 

Un moment magique sachant que c’était la première fois que Steph et moi pouvions en observer.

Nous sommes rentrés et avons continué la discussion avec le couple d’amis de Kenny pendant que lui était déjà en tenue pour aller faire du Paddle. Oui, il ne s’arrête vraiment jamais du haut de ses 53 ans.
Au soleil couchant nous avons partagé un repas et beaucoup parlé de choses légères, et d’autres moins. De la situation politique de nos deux pays, de nos travails, de la vie, de la mort… Et cela nous a encore plus convaincus que Kenny était vraiment quelqu’un de super, même dans sa façon de voir le monde.

Après une bonne nuit de sommeil, nous avons passé encore un peu de temps avec lui et une amie Yogi qui l’avait rejoint pour la matinée. Quelques photos ensemble, le souhait de se revoir quand on le pourra et nous nous sommes dits au revoir. Kenny devait retourner à Halifax pour travailler mais nous a dit que nous pouvions rester pour la nuit, ce que nous avons fait. J’avais envie de prendre une douche en extérieur face à la mer encore une fois !

En voyage, on rencontre tous les jours de nouvelles personnes, toutes avec des expériences et des énergies différentes, mais parfois certaines nous marquent un peu plus et Kenny nous a clairement touché avec Steph. Merci Kenny 🙂

Trinity le 15 août 2023